L'école en Suède

  • Lena Granefelt/www.imagebank.sweden.se

    Ecole Photo: Lena Granefelt/www.imagebank.sweden.se

La journée ordinaire d'un élève suédois:

7h00 : le radio-réveil s'allume. Il est temps de se lever. Je me douche, je m'habille et je prends mon petit déjeuner. La plupart du temps je mange des céréales avec du lait fermenté (type képhir), des tartines avec du fromage, du lait, de la confiture, du nutella ou avec du beurre seulement. Je bois du jus d'orange, du lait ou du thé. Une fois le petit déjeuner terminé, je me brosse les dents, je dis au revoir à ma famille et je prends mon vélo dans le garage.

8h00 : C'est à cette heure que les cours commencent en règle générale. Je pars de la maison environ un quart d'heure avant. J'ai juste le temps de déposer mon blouson dans mon casier et de prendre mes livres pour la première leçon. Le casier remplit une fonction importante dans la vie scolaire. On peut le  "décorer" comme on veut, il faut seulement qu'on puisse enlever facilement tous les autocollants, etc. lorsqu'on le rend. Les casiers sont aussi un très bon lieu de rencontre lorsqu'on va dans une école où il y a beaucoup d'élèves. Si on arrive en retard en cours, et selon l'humeur du professeur, il faut attendre dans le couloir une dizaine de minutes ou bien il faut frapper doucement à la porte et s'excuser.

En Suède, il y a un grand nombre de matières à apprendre obligatoirement :

  • Suédois
  • Anglais
  • Mathématiques
  • Instruction civique
  • Religion
  • Histoire
  • Géographie
  • Biologie
  • Deuxième langue étrangère : français, allemand, espagnol, etc.
  • Sport
  • Matières esthétiques (musique, arts plastiques...)
  • Education ménagère, travaux manuels (au collège)
  • Chimie
  • Physique

Les cours durent de 40 à 150 minutes. Si un cours dépasse une heure, nous avons une pause de dix minutes. En Suède, l'enseignement est très varié. L'objectif est de nous rendre autonomes. Pour y arriver, nous devons réaliser des  projets en groupe ou individuellement. Dans ces cas-là, le professeur nous guide dans nos travaux. Nous avons bien sûr des cours classiques où le professeur se tient devant le tableau et fait un exposé, par exemple, sur la guerre de cent ans, et les élèves prennent des notes. Quelques semaines après nous avons un contrôle sur le sujet traité.

En Suède, on ne parle pas d'école primaire ni de collègue, mais d'école de base. Elle dure neuf ans, de la première (équivaut au CP en France) à la neuvième (correspond à la troisième en France).

On a des notes à partir de la huitième (on a en général 14 ans). Il y a quatre échelons : insuffisant, passable, bien et très bien. Les notes font partie d'un processus continu et sont décernées au fur et à mesure que les cours se terminent et non par matière ou  par semestre. 

10h30-13h00 : Le déjeuner a lieu le plus souvent entre ces heures-là. Lorsque j'arrive dans la cantine de l'école, je prends un plateau et je me sers. Nous pouvons choisir entre deux plats, un végétarien et un non-végétarien. Le plat est toujours accompagné de salade et de craque-pain (style Wasa). Pour boire, nous avons de l'eau et du lait. Je choisis souvent l'eau. Comme plats, il y a souvent des spaghetti bolognaise, des bâtonnets de poisson avec des pommes de terre, des saucisses avec du riz, sans oublier bien sûr les fameuses boulettes de viande suédoises que l'on mange avec de la confiture d'airelles et de la purée!

14h00-16h00 : Les cours finissent. Après l'école, je rencontre mes copains si je n'ai pas de contrôle le lendemain. On discute, on prend un café ou bien on va faire du sport. A mon avis les élèves suédois n'ont pas à se plaindre de la charge de travail à faire à la maison!

Josefine, Amanda, Frida, Julika, Oskar, Cecilia, Alexander et Theo ont participé à la rédaction de ce texte.

Navigation

Top